AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Oslo] • Is it over ? • Vinuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Messages : 4
Age : 22
Métier : Marin-pêcheur


MessageSujet: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Mar 14 Mar 2017 - 12:00



O S L O  ( N O R V È G E )
V I N C E N T ft. H U G E


La circulation était confuse et sans cohésion. Et j'avais mis plus d'une heure à rentrer chez moi au lieu de la vingtaine de minutes habituelle, tantôt pris dans des bouchons ou personne n'avançait, tantôt dans un trafic fluide et sans encombre. Un véritable cauchemar. Je détestais les transports. Surtout qu'on traversait une mauvaise passe professionnelle en ce moment et que c'était un peu la goute d'eau qui faisait déborder le vase. Les poissons ne mordaient pas vraiment à l'hameçon et les investisseurs non plus. Les pêches étaient de plus en plus minables et le nombre de poissons que l'on pouvait commercialiser diminué chaque jour un peu plus. Bref, ma vie commençait sérieusement à vriller. Mais je devais garder la tête haute pas vrai ? Ce n'était pas parce que vous risquiez de perdre votre emploi en plus de votre petit ami que tout devenait noir, pas vrai ? Je finis par me garer à un patté de maison de mon appartement. La circulation ayant eu raison de ma volonté pour parvenir jusqu'à chez moi. Je coupe le contact et quitte mon véhicule pour finir le trajet à pieds. J'enroule une écharpe autour de mon cou et avance dans l'air frais d'une fin d'après-midi à Oslo. A chaque pas, j'ai la satisfaction de voir que j'avance plus vite que si j'étais resté au volant, et ça me conforte dans mon idée que c'était la meilleure des options que de laisser ma voiture là-bas. Je finis alors par déboucher dans ma rue et je n'ai plus qu'une envie : rentrer chez moi, m'installer confortablement sur mon canapé, et ne plus en bouger jusqu'à ce que le réveil du lendemain ne sonne. Ma vie se résume un peu à ça désormais. Vivre la journée au travail, mourir lentement le soir attendant qu'un nouveau jour se lève. J'arrive face à la porte du hall de mon immeuble. Le problème avec les vieux immeubles, c'est qu'il n'y a pas de digi-code mais qu'une seule clé pour tout moyen d'entrer. Je vais pour les récupérer dans mon sac lorsque je réalise que ... « Oh non ... » J'ai laissé mon sac à dos dans ma voiture. Mes clés sont à l'intérieur. Mon portable aussi. Tout y est. Quel con. Je vais pour faire demi-tour lorsque quelqu'un dépose ses mains devant mes yeux. Quelqu'un fait le noir autour de moi, je reconnais ce contact, cette manière de me toucher, ce petit rire fluide derrière moi. Mon coeur se serre dans ma poitrine. Il est enfin revenu.

________________

'CAUSE IT'S ENOUGH TO BE YOUNG AND IN LOVE
WE WANT TRUE LOVE HERE PEOPLE. TRUE LOVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1888
Age : 20
Métier : Futur vétérinaire + Chroniqueur dans TPMP
Comptes : paulo, vanoche, jeremstar.


MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Mer 15 Mar 2017 - 20:19

On est mardi et il est 17h ! Cela fait maintenant 2 jours que que le All Stars est terminé, deux jours que j'ai fini 4e et que j'ai vu mon Théo gagner. Je suis réellement content pour lui. Apparemment, il avait terminé 2e lors de sa saison... donc c'est une bonne revanche qu'il a prise. De mon côté, je suis content d'avoir fini à la place où j'ai fini. Ce n'est pas donné à tout le monde de finir dans le top 5. Puis bon, j'ai quand même fini à moins de 1 % du gagnant... donc de peu, j'aurais peut-être gagné. Bref, pour moi, avoir participé à cette émission est déjà une victoire. En effet, j'ai fait de magnifiques rencontres et je me suis rendu compte que j'étais - bêtement - en train de perdre l'homme de ma vie. C'est pour cela que - quelques heures après - j'ai pris la décision de me rendre à l'agence de voyage afin de prendre un billet d'avion. Et bingo ! Il restait des places. J'ai donc pris le premier avion pour venir jusqu'ici. Pour mon séjour, j'ai demandé à la production de me transférer mes affaires ici. Même si j'aime mon Huge, il faut le dire, Silvio, le steward était quand même sacrément beau. Mais bon... je n'ai qu'un homme dans ma vie et je suis quelqu'un de fidèle. Donc désolé les jolis mecs, mais mon coeur est déjà pris. Bref, j'arrive à Oslo. Belle ville... j'ai déjà eu l'occasion d'y aller plein de fois pour me ressourcer avec lui. Là, je me rappelle de ce fameux pont qu'on prenait et sur lequel on s'embrassait longuement et langoureusement pendant la tombée de la nuit. Ce sont ces moments là où l'on n'est plus que deux, dans notre bulle... et où l'on ne fait plus attention à ce qu'il se passe autour de nous. La nuit va bientôt tomber... et pour son anniversaire, j'aimerais bien qu'on se refasse un de ces moments magiques, ensemble. Je me ramène donc derrière lui, je me cache et je vois qu'il râle légèrement. Vu qu'il est devant sa voiture, je devine très vite qu'il a oublié ses clés. Il est tellement mignon quand il galère... oh là là, je n'ai qu'une envie, c'est de lui sauter dans les bras. C'est juste dommage qu'il y ait eu cette rupture. Je me dirige donc vers lui, d'un pas hésitant... et étant derrière, je décide de prendre mon courage à deux mains... et de lui bander les yeux. Normalement, il ne m'a pas vu. Je vais attendre sagement qu'il devine ma présence et qu'il l'explicite. Je veux trop l'embrasser...

________________

Mon coeur n'est qu'une immense éponge
« Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 4
Age : 22
Métier : Marin-pêcheur


MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Ven 17 Mar 2017 - 20:41

Ces mains. Je les reconnaîtrais entre milles. Ce contact, cette manière de se poser délicatement sur vous, de vous submerger d'émotions au moindre contact ... Vincent est juste derrière moi. Je le sens, je le sais. Mes propres mains viennent recouvrir les siennes doucement et je commence à les caresser doucement, sans les retirer, restant dans le noir. Je profite de l'instant comme s'il n'y en aurait plus jamais derrière. Je ne l'attendais plus, j'étais convaincu qu'il était parti. Lorsqu'on m'a annoncé que Vincent participait à nouveau à cette émission de télé-réalité, mon coeur s'est serré tellement fort. J'ai été contraint de le laisser s'échapper, et je croyais que c'était de manière définitive, jusqu'à aujourd'hui. Je retire nos mains de mes yeux et les laissent m'envelopper le torse. Je me recule et me blottis contre lui. Je sens qu'il me sert contre lui, et ça me fait du bien de savoir qu'il est réellement là. Ses bras sont autours de mon corps, nos doigts s'entrelacent. Je souris bêtement, oubliant complètement que mes clés d'appartement se trouvent dans ma voiture un kilomètre plus loin. « Je pensais que tu ne reviendrais jamais. » Je souffle doucement, avant de sentir le poids de la réalité me retomber dessus, lourdement, d'un seul coup. « J'ai oublié mes clés dans ma voiture. Et elle se trouve à dix bonnes minutes de marche, tu viens ? » Ca nous laissera un peu de temps pour parler. Mais pour l'instant, je refusais de me retourner, profiter de ce contact tacite entre lui et moi, de mon corps contre le sien. De son souffle dans mon cou. De lui, enfin de retour.

________________

'CAUSE IT'S ENOUGH TO BE YOUNG AND IN LOVE
WE WANT TRUE LOVE HERE PEOPLE. TRUE LOVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1888
Age : 20
Métier : Futur vétérinaire + Chroniqueur dans TPMP
Comptes : paulo, vanoche, jeremstar.


MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Dim 19 Mar 2017 - 11:36

Va-t-il deviner que c'est moi ? Cet instant s'éternise pour mon plus grand bonheur. Je n'ai absolument pas envie que mes mains quittent ses yeux. Je suis bien, dans cette position... je suis en extase. Finalement, il pose ses mains sur les miennes et commence à les caresser. Cette sensation, je l'avais perdue... et ça fait du bien de la retrouver. Pour des futilités, on perd des sentiments simples mais intenses. Ce sont justement ces sentiments qui m'ont fait craquer. Je veux l'embrasser, mais en même temps, ce contact manuel est tel un long et langoureux baiser. On est liés, collés l'un à l'autre... et rien, non, rien ne pourra arrêter cela. Il descend alors délicatement mes petites mimines - avec les siennes - vers son torse. Continuons le contact, continuons-le ! Pas besoin de mots pour ces retrouvailles... les gestes suffisent amplement. On profite de l'instant présent... comme lorsqu'on était ensemble. On s'adore, on s'apprécie. Je plonge ma tête dans son cuir chevelu et j'inhale son doux parfum qui m'avait tant manqué. Ca fait du bien. Lorsqu'il me dit qu'il pensait que je ne reviendrais jamais, je reviens doucement à la parole en lui répondant : « Bon anniversaire. ». Peu de mots, énormément de gestes tendres. Telles sont nos retrouvailles. On revient doucement mais surement à la réalité... je me rappelle que juste avant mon arrivée, il était légèrement en train de râler. Et effectivement, il a oublié ses clés dans sa voiture qui se trouve à dix minutes de marche. C'est vraiment ballot. Tant pis ! Nous profiterons de ce magnifique paysage à pied. « Allons-y ! ». Nous restons collés, l'un à l'autre... tel un coeur qui a été brisé et qui vient de se recomposer.

________________

Mon coeur n'est qu'une immense éponge
« Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 4
Age : 22
Métier : Marin-pêcheur


MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Mer 22 Mar 2017 - 13:16

Je profite de l'instant et continue de sourire innocemment au milieu de la rue, aux pieds de mon immeuble, à quelques mètres d'une porte fermée dont je n'ai pas la clé. Le contact de Vincent me rassure et me fait oublier mes petits tracas de la journée, les quelques pépins de mon quotidien qui n'ont fait qu'empirer depuis qu'il est parti. Je sers ses mains forts dans les miennes, et lorsqu'il me souhaite mon anniversaire, je ne peux m'empêcher de relâcher la pression et me tourner face à lui. Nos regards se captent l'espace d'un instant, une fraction de seconde peut-être, le temps qu'il me faut pour lui prendre délicatement le cou entre mes doigts et l'embrasser doucement. Je prolonge le baiser quelques secondes, savoure le parfum des retrouvailles, puis me recule. Il est revenu pour mon anniversaire. C'est le plus beau des cadeaux qu'il pouvait me faire. « Merci », je me contente de souffler alors tout en retirant mes mains de son cou. Je lui souris ensuite et nous nous mettons en marche jusqu'à ma voiture. C'est comme si rien n'avait changé. Comme si il n'avait jamais quitté Oslo, comme si nous ne nous étions pas séparés. J'inspire l'air frais autour de moi, l'air Norvégien qui avait tant perdu de sa saveur une fois que Vincent était parti. Alors que nous marchons, je finis par lui prendre la main doucement. Si nous avons toujours été regardant sur nos attitudes en public, je décide de complètement en faire abstraction et je me fous du regard des gens. Je glisse doucement mes doigts entre les siens, parce qu'il n'y a plus que lui qui compte vraiment. Le trajet se fait dans le calme, nous profitons du contact de l'autre sans parler, le silence valant mille mots. Puis nous arrivons à ma voiture, ou je récupère mon sac à dos et mes clés d'appartement. Au moment de refermer la porte, je me tourne vers lui : « Chaque année mes parents s'invitent chez moi pour me faire un anniversaire surprise », je mime des guillemets avec mes doigts. « Du coup ils sont sûrement dans mon appartement là, maintenant. On fait quoi ? » Je laisse la portière de la voiture ouverte, la maintenant avec mon pied, comme une invitation. Prêt à retourner chez moi s'il le veut, prêt à parcourir les routes d'Oslo s'il le demande.

________________

'CAUSE IT'S ENOUGH TO BE YOUNG AND IN LOVE
WE WANT TRUE LOVE HERE PEOPLE. TRUE LOVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1888
Age : 20
Métier : Futur vétérinaire + Chroniqueur dans TPMP
Comptes : paulo, vanoche, jeremstar.


MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Ven 24 Mar 2017 - 20:31

Je n'ai qu'une envie : c'est d'avoir son visage en face du mien. Je veux voir ses yeux transparents, ses cheveux dorés, son sourire d'ange, sa jolie bouille... tout cela me manque. Heureusement qu'après avoir serré très fort ses mains dans les miennes, il finit par se retourner. À ce moment là, je pourrais presque - j'ai bien dit presque - avoir ma larme à l'oeil. Ce moment est tellement magique... et quand il commence à m'embrasser, c'est l'extase totale. Si le temps pouvait s'arrêter, ça me ferait réellement plaisir. Je vis l'instant présent et je retrouve le plaisir de son toucher. Il sait mettre à l'aise... à tel point qu'il trouve le bon tempo pour mettre un terme à ce long et langoureux baiser. Je profite de l'air chaud qu'il dégage en me susurrant son mot doux à l'oreille. « Je t'en prie... mon sucre d'orge. ». Oui, c'est le surnom que je lui donnais avant ce jour maudit... et aujourd'hui, il le retrouve. C'est un peu ma manière de lui faire comprendre que ces derniers temps, j'ai ressenti un réel manque... le manque de ma vie. On commence alors à marcher... main dans la main comme au premier jour. Quand j'y pense, pourquoi avons-nous rompu ? Pour des futilités... je remarque que l'amour, c'est le fait de partager des choses simples : comme maintenant. On avance, pas à pas, ensemble... et ce qui est sûr : c'est qu'on avancera de cette façon jusqu'à l'éternité. On n'a même pas besoin de se parler pour s'aimer. C'est le bonheur absolu. Il récupère alors ses clés... puis il se retourne vers moi pour m'annoncer que ses parents prévoient de lui offrir un anniversaire surprise - comme chaque année... « Ah oui... Juju m'avait raconté ça... ». Je ne remercierai jamais assez ce dernier de m'avoir permis de rencontrer la personne avec laquelle je me marierai, avec laquelle j'aurai des enfants, avec laquelle je serai un homme heureux, avec laquelle je serai un homme comblé, avec laquelle je vieillirai, avec laquelle je grandirai, avec laquelle je mourrai... et tant d'autres choses. Ce n'est pas mon frère pour rien. Mon norvégien me demande ensuite ce qu'on va faire... et à ce moment là, aucune hésitation, je lui réponds du tac au tac : « Et si... on allait immortaliser nos retrouvailles sur ce fameux pont ? »... celui où on allait très souvent avant notre rupture. C'est bientôt le coucher du soleil... et j'ai envie de partager celui-ci - dans cet endroit mémorable - avec mon homme.

________________

Mon coeur n'est qu'une immense éponge
« Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 4
Age : 22
Métier : Marin-pêcheur


MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Dim 2 Avr 2017 - 1:07

Ce fameux pont ... Je souris bêtement lorsqu'il soulève l'idée d'y retourner. Là ou nous nous sommes embrassés pour la première fois, ainsi que la deuxième, mais aussi la dernière ... Je lui ouvre la portière et l'invite à s'installer. Je prends ensuite place au volant du véhicule, insère les clés et allume le contact. Je démarre et rejoins la circulation qui s'est fluidifiée depuis plusieurs dizaines de minutes. Je roule doucement, comme pour profiter de sa présence, et tout en avançant, je prends le temps de poser ma main sur sa cuisse. « Merci d'être venu », je dis en le caressant doucement. « C'est le plus beau des cadeaux que tu pouvais me faire ». Mes doigts glissent doucement sur son jean encore quelques secondes, puis je retire ma main pour allumer la radio. Un air de jazz plonge la voiture dans une ambiance délicate et chaleureuse de la Nouvelle-Orléans. Une ambiance de retrouvailles. Bercés par les sons qui émanent de la radio, nous roulons encore plusieurs minutes avant de rejoindre ledit pont. Je stoppe la voiture sur le parking qui se trouve juste au bord du fleuve, puis ouvre ma portière. « Ca fait bizarre de revenir ici avec toi ... » Je confesse. Depuis notre rupture, j'y étais revenu, plusieurs fois. Mais pas pour être heureux, non, pour y pleurer ... Je prends Vincent par la main, referme la voiture à clé, puis me mets en direction du pont.

________________

'CAUSE IT'S ENOUGH TO BE YOUNG AND IN LOVE
WE WANT TRUE LOVE HERE PEOPLE. TRUE LOVE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 1888
Age : 20
Métier : Futur vétérinaire + Chroniqueur dans TPMP
Comptes : paulo, vanoche, jeremstar.


MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge Lun 3 Avr 2017 - 11:53

Allez, il m'invite à m'installer. Toujours aussi galant. C'est trop mignon. Ce sont ces côtés là que j'aimais dans notre relation... et j'avoue qu'ils me manquaient grandement. À vrai dire, je ne sais même plus pourquoi - lui et moi - avons rompu... certainement pour des broutilles. Il n'y avait rien de méchant, en vrai. Qu'est-ce que je regrette... mais qu'est-ce que je regrette. Si seulement on pouvait refaire machine arrière et annuler cette rupture. Seulement, celle-ci nous permet de mieux nous retrouver... et ça, ce n'est que du bonheur. Dans la voiture, il pose sa main sur ma cuisse. L'effet que cela me procure... je commence déjà à m'envoler au septième ciel. Les retrouvailles sont tellement magiques. Notre bulle commence à se reformer, plus rien ne peut nous séparer, désormais. Il me remercie d'être venu en me disant que c'est le plus beau cadeau que je pouvais lui faire. « Merci à toi d'être là. », avoué-je tout sincèrement. Pour moi, le meilleur cadeau, c'est son existence, sa présence. Il allume alors la radio... et un sublime air de Jazz envoûte la voiture. On profite... on profite, et on profite encore tout en se lâchant des regards doux de temps en temps. On arrive alors... le soleil commençant à se coucher. « Pareil. ». Cela me fait vraiment drôle de nous retrouver ici. Les souvenirs laissés par ce pont sont tellement intenses que j'ai une petite larmichette qui sort - délicatement - de mon oeil. Je descends alors de la voiture. « Allons y ! ». Le moment tant attendu est sur le point d'arriver.

________________

Mon coeur n'est qu'une immense éponge
« Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Oslo] • Is it over ? • Vinuge

Revenir en haut Aller en bas
[Oslo] • Is it over ? • Vinuge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Oostende en 1963-1964
» ECHANGE DE PATRONS
» Nouveau guide des dialectes
» Jérémy Bonnet partira 80 jours autour du monde
» L'héraldique Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Story ::: Le RPG :: Retour à la Réalité... :: Around The World-